Traitements professionnels contre tous types de nids 

Les frelons asiatiques sont la spécialité de notre société Stop aux nuisibles-Abeille- Guêpes- Frelons et Les frelons asiatiques ou Vespa Velutina sont apparus en France en 2004.

Depuis, c’est l’explosion et l’Ile-de-France est fortement impacté.

Concernant son calendrier, sachez que la reine hiberne de début décembre au mois de mars environ avant de fonder une nouvelle colonie que l’on appelle classiquement un nid primaire. Comportant de prime abord que quelques individus, ce nid primaire va évoluer jusqu’au mois de juillet/août avant que la colonie ne fonde un nid secondaire, généralement à la cime des arbres.

Si la taille des nids primaires dépasse rarement les 20 cm de diamètre, les nids secondaires dépassent régulièrement les 80cm de diamètre et peuvent comporter jusqu’à 2 000 individus. Inutile de préciser que les besoins en protéines de ces nids sont importants et que les ruchers en subissent des dommages parfois dévastateurs.

Enfin, début décembre, les reines quittent ces nids secondaires en vue d’une hibernation laissant ces nids secondaires à leur sort. Cependant, nous avons observé dans certains nids non endommagés par la rigueur de hivernale, et ce jusqu’en janvier, la présence de plusieurs futures reines en hibernation.

Nous recommandons à chacun, de ne jamais intervenir par ses propres moyens sur un nids de frelons asiatiques. En effet, si les frelons ne  sont pas agressifs lorsqu’ils sont seuls, ils le deviennent très fortement lorsque l’on s’approche à moins de quelques mètres de leur nid. Prudence donc !

Faites appel à un professionnel ! Notre société est certifiée et intervient aussi dans la destruction de nids d’hyménoptères.

1. LES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX

Pour l’écosystème le développement du frelon asiatique, représente une menace majeure pour les abeilles, la menace est tant d’ordre écologique qu’économique (pour l’apiculture locale). Le frelon asiatique est notamment classé dans la liste des dangers de deuxième catégorie pour l’abeille domestique Apis mellifera. Une seule colonie de frelons peut se nourrir de plus de deux cent milles abeilles en une saison la démultiplication des colonies représente une inquiétude majeure pour ces insectes pollinisateurs ainsi que pour les apiculteurs qui mettent en œuvre tous les moyans dont ils disposent pour lutter contre l’invasion

2.LES RISQUES SANITAIRES

Pour la santé humaine, la piqure du frelon asiatique est mortelle. Elle peut entraîner un œdème de Quinck ou un choc anaphylactique, or le plus souvent les pharmacies ne disposent pas des kits d’adrénaline nécessaires en cas de réaction à des piqûres de frelons.Ces dernières risquent de survenir de plus en plus souvent au vu du développement de l’espèce dans notre département et de sa préférence pour les zones fortement urbanisées (sans compter que 30% des nids sont installés en faible hauteur et cachés). On recense déja de nombreux cas de décès liés au frelon asiatique notamment en Nouvelle-Aquitaine et Bretagne, Pays de la Loire, Occitanie. . .

3.LA PROLIFÉRATION MASSIVE

La frelon, organisme compétent pour la surveillance du développement de l’espèce a constaté que le nombre de nids à été multiplié par 10 en 3 ans en île-de-France. Les exemples de progression du nombre de nids constatés dans les autres régions ou l’espèce est apparue de maniéré plus précoce laisse présager que cette tendance devrait s’aggraver.
Par exemple dans les Pays de la Loire, le nombre de nids constatés a été multiplié par 118 en l’espace de 3 ans. Il est urgent de réagir face à cette menace grandissante, de procéder au plus vite ) la destruction de toutes les colonies constatées sur le territoire en vue d’enrayer le développement de cette espèce

NOS MÉTHODES POUR ÉLIMINER CES NUISIBLES

– Dans un premier temps, il faut procéder au repérage des lieux.
Bien que ces insectes soient diurnes, la localisation des nids de guêpes ou de frelons est souvent difficile et il convient, si possible, d’être guidé par les personnes qui ont constaté les allées et venues des insectes.

– L’environnement de la zone traitée doit être pris en compte lors de l’intervention.
– Les accès au nid doivent être étudiés avec soin et du matériel spécifique pour travaux en hauteur est souvent indispensable.
– En fonction de l’importance et de la localisation du nid, le professionnel choisira le produit adéquat et mettra en œuvre la méthode la plus appropriée (pulvérisation, poudrage, nébulisation…).
– Intervention rapide, propre et efficace par nos techniciens agréés. Votre satisfaction est primordiale pour notre entreprise.
– L’enlèvement du nid n’est pas indispensable car il n’est pratiquement jamais recolonisé en l’état. Parfois, les difficultés d’accès au nid imposent de procéder à plusieurs traitements.

EN CAS DE PIQÛRE

il existe deux cas de figure. Si la piqûre est isolée on ôte le dard et on utilise une pompe à venin, largement commercialisée. Dans le cas de piqûres multiples, avec gonflement, notamment au niveau de la gorge, le mieux est de se tourner le plus rapidement possible vers les secours: pompiers (18), Samu (15) ou urgences médicales (112). On ne peut pas savoir si l’on est allergique avant d’avoir été piqué. Si les membres doublent de volume dans la demi-heure qui suit, la personne est en train de faire un œdème de quincke.